Rafraîchir son intérieur : quelques astuces pour éviter les coulures

On dit souvent “la peinture à l’huile, c’est plus difficile, mais c’est bien plus beau que la peinture à l’eau”. Cet adage valait lorsque pour les artistes peintres, mais aussi pour les peintres qui utilisaient les peintures glycérophtaliques. Or, les composants ont évolué et il est possible à présent d’employer des peintures acryliques beaucoup moins polluantes ou encore des peintures écologiques qui n’ont ni odeur  ni émanation toxique pour votre environnement. Si ces dernières sont plus onéreuses, leur innocuité sur l’organisme est assurée.

Puisque vous en êtes encore à choisir les peintures, n’oubliez pas de distinguer les tons mat, brillant ou satiné. Ces différences rendront vos murs  d’aspect plus ou moins lisse. On préfère en général les peintures brillantes pour les cuisines et les salles de bain et les satinées et mates pour les chambres et le salon. En général, les satinées restent un bon compromis. Il est préférable de pratiquer quelques essais préalables avant de vous lancer sur un grande surface.

Maintenant que le choix des peintures est fait, le matériel est aussi d’importance. Le rouleau pour les grandes surfaces comme les murs, avec une perche si vous devez peindre en hauteur. Un escabeau est également indispensable. Pour les finitions et les raccords, n’oubliez pas de vous munir de pinceaux plats. Si vous devez peindre derrière des objets inamovibles comme des radiateurs, il existe des pinceaux courbes ou encore des ronds. Avec les pinceaux, il faudra les chiffons et éponges pour éviter les éventuelles taches tenaces.

Si votre logement est meublé, il vous faudra complètement isoler les lieux et protéger tous les éléments qui resteront sur place. Rassurez-vous, c’est l’occasion de procéder à un véritable nettoyage de printemps. Pour la préparation de la surface à peindre, il vous faudra la nettoyer préalablement à l’éponge ou si s’agit de plaques de placo, passer un chiffon.  Passez ensuite une première couche d’apprêt qui permettra à la seconde couche de surface de masquer toutes les marques de rouleau ou de pinceau et de vous assurer une finition parfaite. Pendant que vous êtes en train de préparer vos surfaces, n’omettez pas de protéger les sols avec du plastique ou encore des journaux disposés en bas de votre surface à peindre.

Comme vous avez protégé les sols et les objets, vous devrez également penser à vous et revêtir soit des vêtements usagés, soit une combinaison de peintre. N’oubliez pas les cheveux qui peuvent rester collés par la peinture. Les gants sont évidemment à recommander. Vous pouvez opter pour des gants de nettoyage qui recouvrent également les avant-bras.

Vous voici fin prêt, mais n’oubliez l’étape ultime, le nettoyage des pinceaux et rouleaux si vous voulez les utiliser plusieurs fois.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqué *