En partie délaissée au profit des revêtements durs, les atouts de la moquette sont revenus progressivement sur le devant de la scène. Après une année 2020 où chacun aura dû rester calfeutré dans son domicile des mois durant, le débat sur l’utilisation de la moquette, sur ses atouts esthétiques et ses défauts, a gagné en ampleur. Confort, décoration, entretien… dans cet article nous allons tâcher de faire un tour complet des avantages et inconvénients de la matière pour votre revêtement de sol.

Les avantages de la moquette pour votre sol

Il faut d’abord reconnaître que le débat ne fait pas l’unanimité. La moquette peut apparaître comme incontournable pour certains, pour d’autre c’est un revêtement vieillissant et sale.

Au niveau des avantages, certaines caractéristiques positives sont indéniables. Une moquette en laine ou duveteuse sera clairement très confortable, et sa flexibilité lui permet d’être intégrée dans n’importe quelle pièce de la maison. On peut autant en trouver dans les chambres que pour couvrir des escaliers. Par ailleurs, la moquette a pour intérêt de bien conserver la chaleur, pas de meilleure matière donc pour se balader pieds nus chez soi sans exposition au froid. C’est également une matière sûre, certains spécialistes du revêtement de sol vous proposant une gamme de moquettes anti-dérapantes.

Ce n’est pas tout, puisque la moquette permet de réduire considérablement les bruits de pas, ce qui peut améliorer le quotidien de bien des personnes dans un immeuble à l’isolation sonore déficiente. Enfin au niveau esthétique, il existe une immense variété de couleurs, de motifs et d’épaisseurs, qui vous permettront de l’intégrer à n’importe quelle pièce. Vous pourrez choisir le type de moquette le mieux adapté à vos goûts de design et de décoration.

Que reproche-t-on à la moquette ?

Nous l’avons donc vu, les arguments en faveur de la moquette ne manquent pas. D’où viennent-donc les détracteurs de la matière ? Il faut en effet prendre en compte certains défauts de la moquette. Tout d’abord, au niveau esthétique, il est possible qu’une moquette de mauvaise qualité puisse voir ses couleurs se délaver au fil du temps, et donc renforcer l’impression de vieillissement d’une pièce. Mais c’est surtout au niveau de l’entretien qu’émergent les principaux reproches. La moquette a tendance à accumuler la poussière, et l’entretien est rendu plus complexe encore dans le cas des tâches qui pourront s’imprimer très vite. Prudence donc, et équipez-vous des équipements d’entretiens appropriés si vous souhaitez acquérir une moquette.

Pour autant, attention à ne pas caricaturer la moquette. On a régulièrement tendance à reprocher à la moquette une durée de vie trop courte. En réalité, cette caractéristique a été grandement améliorée, et une moquette de bonne qualité pourra durer entre 20 et 25 ans, ce qui est loin d’être mauvais. A vous donc de faire votre choix, en pensant le pour et le contre évoqué dans cet article, selon vos goûts et vos priorités.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqué *