Faire soi-même ses meubles de cuisine permet d’avoir une décoration originale, de vous familiariser avec votre pièce de préparation culinaire et surtout de vous délibérer de leur prix souvent élevé. Ce guide saura vous satisfaire dans votre recherche d’astuces pour fabriquer son propre mobilier de cuisine.

Planifier son intervention

Définir le(s) meuble(s) que vous préfériez monter avant de commander ou rassembler les panneaux de constructions de meuble, chants thermocollants, outils à mains, clous et pointes, machines, connecteurs à bois et ferrures. Vous pouvez monter la majorité des meubles cuisines à savoir les supports aide pour cuisine et essuie-tout, le porte-couteaux, le saladier, la poubelle et les mobiliers de rangement tels que le buffet et les étagères.

Mesurer avant le perçage et le vissage

Adaptez les techniques de mobilier pour réussir votre montage. La précision de la mesure est essentielle pour éviter le gaspillage de matériau et de temps. Il s’agit d’une étape où règle et mètre, crayon, œil et mains, cerveau et attention sont mis à l’épreuve. Des fissures peuvent se produire lors d’une erreur de mesure. Tenez compte aussi du diamètre de la perceuse et respectez le gabarit de centrage le long de cette première phase de fabrication.

Découper les panneaux de construction

Bien choisir le type de scie avant le découpage. Pour une pièce de bois épais, les scies électriques sont à privilégier. Une scie manuelle fera l’affaire si vous travailliez sur du bois moins robuste. Le polissage avec du papier abrasif ou une ponceuse doit avoir lieu avant d’effectuer l’assemblage.

Assembler les pièces du meuble percées et poncées

L’écartement du rayonnage, la perpendicularité entre les parois latérale et arrière et la correspondance entre les ferrures d’assemblages et les chevilles à visser sont à vérifier avant de procéder à l’assemblage. N’oubliez pas les chants thermocollants sur les arêtes et de toujours tourner les vis dans le sens des aiguilles d’une montre.

Activités complémentaires et entretien

Un meuble de cuisine fait par vos soins est fabriqué pour durer et impressionner ses convives. Pour le mettre en valeur, vous pourrez recouvrir les têtes de vis, l’enduire de vernis ou le couvrir de peinture. Pour l’entretien, le lavage à sec est à privilégier. Les meubles en bois n’aiment pas l’humidité. Vous devez procéder au séchage régulier du sol afin d’éviter tous dommages liés à l’action corrosive de l’eau. Aérez bien la pièce de votre cuisine et laissez la lumière du jour l’éclairer pour retrouver le bien-être dans votre concoction de recettes culinaires.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqué *